Développement du sport, le gouvernement reste engagé

Valentine Eurisouké, membre du gouvernement, a conservé la jeunesse et les sports comme attribution. Elle a participé récemment à l’Assemblée générale du CTOS (Comité Territorial Olympique et Sportif), l’occasion pour elle de réaffirmer l’engagement du gouvernement.

Le monde sportif s’est retrouvé ce 28 avril pour faire le point sur les grands dossiers qui intéresse la pratique sportive en Nouvelle-Calédonie. Cette AG, à laquelle assistait une cinquantaine de présidents de ligues et comités sportifs, s’est déroulée en présence de Valentine Eurisouké. Dans son intervention cette dernière a rappelé l’importance du sport en Nouvelle-Calédonie et dans le développement du vivre ensemble entre toutes les communautés. Elle a également confirmé l’engagement du gouvernement dans le soutien au sport. Un engagement majeur, à l’heure où la Nouvelle-Calédonie est confrontée aux restrictions budgétaires.

Parmi les rendez-vous qui ont retenu l’attention des participants, il faut citer au premier chef les prochains Jeux du Pacifique qui auront lieu en juillet à Port-Moresby en Papouasie Nouvelle-Guinée. La délégation calédonienne sera forte de quelque 300 athlètes et encadrants et la participation calédonienne à ce rendez-vous organisé tous les quatre ans, réclame des budgets conséquents. Le mouvement sportif lui-même a participé au financement de ce déplacement, mais c’est bien sûr grâce au soutien des institutions que la délégation de Nouvelle-Calédonie sera possible. Valentine Eurisouké a donc confirmé l’aide de la Nouvelle-Calédonie.

Elle a également réaffirmé le souhait de la Nouvelle-Calédonie de pouvoir accueillir les prochains Jeux de la Mélanésie. De la même manière, elle a évoqué la possibilité d’organiser à nouveau les Jeux inter-provinciaux et l’aide du CTOS a été requise. L’intervention de la membre du gouvernement chargé des sports a été saluée et le président du CTOS, Charles Cali, a remercié l’institution pour son implication dans le développement du sport et le soutien aux athlètes.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur