Le règlement du conflit Novella

Le gouvernement et les services de la DITTT sont parvenus à trouver un accord dans un conflit emblématique pour la brousse : celui de l’entreprise Novella. La fin d’un long bras de fer technico-commercial.

Sans entrer dans le détail de ce dossier très technique, le conflit avait pour base le chantier de réfection de la section de la RT1 Bacouya-Moindah et opposait l’entreprise Novella installée à Bourail à Jean Lefèvre Pacifique.

La brouille a eu pour conséquences le lancement de procédures judiciaires, mais aussi des blocages et des manifestations à Bourail, l’entreprise Novella estimant que ses 200 emplois, la plupart occupés par des salariés de Bourail, de sa région, mais aussi de Houaïlou, et ceux de ses sous-traitants étaient menacés.

Ce conflit durait depuis près d’un an mais a trouvé son dénouement à la mi-avril après une série de réunions de concertation entre les deux parties concernées, le président du gouvernement et les services. Une solution a été trouvée, l’entreprise bouraillaise a été rétablie dans ses droits. Dans le même temps, le chantier a été livré.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur