Coup de frein sur le parc automobile

Dans le cadre de la rationalisation de ses dépenses, le gouvernement a engagé une réduction de son train de vie et de celui des directions et des services de la Nouvelle-Calédonie, laquelle passe aussi par une optimisation du parc de véhicules. À la clé, une économie d’environ 110 millions de francs.

Ce travail qui n’avait jamais été réalisé jusque-là, a commencé par un recensement des véhicules afin d’obtenir une connaissance exhaustive du parc, lequel est constitué à ce jour de 527 véhicules. Cette action indispensable va permettre de mieux définir les conditions d’utilisation des voitures et de réduire le nombre de véhicules sans pour autant porter atteinte à la mission des services.

Cent véhicules en moins

Ces mesures entraîneront d’ici à la fin de l’année 2015 une diminution du parc automobile d’environ cent véhicules qui seront progressivement mis à la réforme ou vendus. Outre une recette supplémentaire d’environ 20 millions de francs liée aux cessions, une réduction des dépenses de près de 40 millions de francs sera ainsi réalisée. Par ailleurs, il a été décidé en 2015, contrairement aux autres années, de ne pas remplacer une trentaine de voitures, soit une nouvelle économie de 50 millions de francs. Ce qui conduira à une économie globale de 110 millions de francs pour la Nouvelle-Calédonie.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur