Le président du gouvernement rencontre les rouleurs ce matin

Mercredi après-midi, dans un courrier répondant, une à une, aux revendications du syndicat des rouleurs, ContraKmine, le président Philippe Germain lui a proposé une rencontre ce matin à 9 heures dans les locaux du gouvernement « afin d’échanger sur l’ensemble des points ».

ContraKmine a d’abord refusé l’invitation, avant de réviser sa position et d’accepter le principe d’une réunion, mais pas au gouvernement. Il a proposé une rencontre dans l’enceinte du haut-commissariat. Ce dernier a accepté de mettre une salle à disposition.

Les rouleurs ont ensuite demandé un report de la réunion à 11 heures, souhaitant rediscuter au préalable les différents points entre eux.

Ils ont également demandé que leur délégation, initialement constituée de huit personnes, soit portée à douze maximum, représentatives des différentes organisations. Le président du gouvernement a accepté, en espérant enfin que les sujets de fond puissent être abordés et traités, dans le respect et le dialogue, sans lesquels rien ne peut être construit.

Enfin, les deux parties ont souhaité convier la presse à cette réunion, pour une plus grande transparence.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur