Le protocole d’accord proposé aux rouleurs

Un protocole d’accord de fin de conflit a été remis au ContraKmine vendredi 14 août en fin après-midi. Il a été rédigé à la suite des diverses rencontres qui ont eu lieu le mardi 11 août entre le GTPS (Groupe de travail des présidents et signataires regroupant les présidents du gouvernement, du congrès, des provinces et les signataires de l’Accord de Nouméa) et le syndicat des rouleurs.

Dans ses grandes lignes, ce texte réaffirme notamment le soutien unanime du GTPS à la profession minière et en particulier aux rouleurs. Il confirme qu’il n’y aura pas d’arrêt des exportations et répond en cela à la principale revendication des rouleurs qui est de pouvoir continuer à travailler. Il indique par ailleurs que les mineurs ainsi que les rouleurs seront étroitement associés aux travaux sur la stratégie nickel du pays. Et enfin, il confirme l’initiative du président du gouvernement de créer un accord interprofessionnel « visant à garantir des principes et des pratiques contractuels communs à l’ensemble des acteurs du secteur minier ».

Téléchargez l’intégralité du protocole en cliquant sur le lien ci dessous :

PROTOCOLE D’ACCORD – rouleurs

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur