La guerre des chiffres

Des chiffres contradictoires sur les exportations circulent dans les médias et sur les réseaux sociaux. Le Mag du gouv livre donc à ses lecteurs les chiffres officiels enregistrés par la Direction de l’industrie, des mines et de l’énergie (Dimenc), qui a la charge de contrôler et de comptabiliser les exportations.

À la lecture de ces chiffres, on peut constater que la moyenne annuelle des exportations est passée de 3,030 millions de tonnes entre 2005 et 2009, à 4,650 millions de tonnes entre 2010 et 2014, soit une augmentation de 53,37 %.
Cette progression est à comparer au schéma minier qui stipule que « les exportations de minerai garniéritique ou latéritique à destination des clients traditionnels de la Nouvelle-Calédonie seront maintenues à un niveau sensiblement équivalent ». Ce qui les limitait à environ 4 millions de tonnes par an.
Or, le rythme des exportations calédoniennes s’accélère depuis 2014, date de l’arrêt des exportations indonésiennes (ban). Celles de 2014 atteignent ainsi 5,525 Kth, soit une augmentation de 24 % sur un an.

Téléchargez les tableaux complets en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

Tableaux exportations minerais

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur