La ministre des Outre-mer à l’écoute

George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, a été reçue ce jeudi matin par Jean-Louis d’Anglebermes, vice-président du gouvernement. Un entretien au cours duquel différents sujets techniques, ainsi que le calendrier institutionnel et le récent conflit des rouleurs ont été abordés. Cet entretien se prolongera demain à Port-Moresby où la ministre doit rencontrer Philippe Germain.

Après avoir salué une délégation collégiale du gouvernement – Thierry Cornaille, Isabelle Champmoreau, Bernard Deladrière, Valentine Eurisouké et Hélène Iékawé –, George Pau-Langevin s’est rendue dans le bureau de Jean-Louis d’Anglebermes pour un entretien d’une demi-heure au cours duquel celui-ci a évoqué l’actualité récente et rappelé l’importance du gouvernement, l’exécutif du pays, dans le fonctionnement institutionnel.

Le vice-président du gouvernement a ensuite appelé l’attention de la ministre sur différents points techniques : contrats de développement, COP21, prorogation de la défiscalisation nationale (lire encadré)

Cette entrevue s’est déroulée en présence du haut-commissaire Vincent Bouvier, de la délégation ministérielle, dont Jacques Witkowski, directeur de cabinet, Jean-Robert Jouanny, conseiller Outre-mer, et Frédéric Potier, conseiller du Premier ministre pour l’Outre-mer, auxquels ont été remis les dossiers concernant ces différents sujets techniques. Jean-Louis d’Anglebermes était, de son côté, accompagné de Jean-Pierre Deteix et Ernest Hnacipan, ses chef de cabinet et chef de cabinet adjoint.

Échange franc et humain

Le vice-président du gouvernement a également échangé avec la ministre sur le calendrier institutionnel, notamment la date du prochain comité des signataires de l’Accord de Nouméa.

Sur le conflit des rouleurs, il a rappelé que le gouvernement s’était engagé à mettre en œuvre le protocole d’accord signé le 28 août dernier et qu’il tiendrait son engagement. Le vice-président en a profité pour remercier la ministre des Outre-mer d’avoir débuté sa visite des institutions par celle du gouvernement.

Cet échange, franc, sincère et humain, au cours duquel George Pau-Langevin s’est montrée très à l’écoute, sera prolongé demain vendredi à Port-Moresby (Papouasie-Nouvelle-Guinée) où elle s’entretiendra avec Philippe Germain, président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, dans le cadre du 46e Sommet du Forum des Îles du Pacifique.

Au menu…

Différents dossiers techniques figuraient au menu des échanges. En premier lieu, le non-respect par l’État des engagements pris au titre des contrats de développement 2011-2015 et ses conséquences extrêmement préjudiciables pour les collectivités calédoniennes, ainsi que l’urgence à préparer les prochains contrats dans un contexte de calendrier électoral très chargé en 2017. Autre sujet évoqué, la contribution de la Nouvelle-Calédonie à la prochaine conférence sur le climat (COP 21) et le Sommet France-Océanie qui serait organisé en marge de la COP21 afin de mieux prendre en compte les problématiques des États du Pacifique. Les autres dossiers concernaient le financement de la Sécurité civile, la mise en place de l’Autorité locale de la concurrence ainsi que d’une Inspection générale des services, la prorogation de la défiscalisation nationale (allègement des procédures pour les camions de roulage de minerai et soutien à plusieurs projets d’intérêt “Pays”) ou encore la vente d’objets d’art kanak.

DSC_0029

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur