Précisions sur la note commune

Dans une déclaration faite à radio Djiido, lundi 14 septembre 2015, Xavier Gravelat, président du Syndicat des Exportateurs de Minerais (SEM), affirme qu’une partie de la note commune entre le SEM, la DIMENC et un représentant du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie aurait été censurée. Pour rappel la note porte sur la « situation des produits non valorisés à l’heure actuelle ». Tout d’abord, sur la forme de la remarque, il est important de rappeler que Xavier Gravelat a été invité au cours de la dernière réunion du GTPS, le lundi 7 septembre 2015, à présenter lui-même au nom du SEM cette note commune. Il n’a, à cette occasion, à aucun moment, fait mention qu’il manquait des éléments dans la note. Sur le fond, la remarque de Xavier Gravelat est infondée. En effet, dans sa deuxième partie, intitulée « Évaluation de la valorisation potentielle des produits », la note conjointe présente de manière très détaillée et claire les perspectives de valorisation. Un paragraphe présente d’ailleurs l’évolution récente du marché des petits minerais et une annexe détaillée est consacrée à l’intérêt de les commercialiser.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur