Précisions sur la hausse du tabac

Les élus du Congrès ont adopté, ce jeudi 17 septembre, une augmentation de 30 % du prix du tabac et des cigarettes qui peut paraître à certains très élevée. Mais, selon l’Organisation mondiale de la santé, le seul moyen de lutter efficacement contre le tabagisme est la dissuasion par les prix.

Le débat s’est focalisé sur l’incidence de cette augmentation sur l’activité des détaillants de tabac. Leur bénéfice par paquet de cigarettes vendu reste le même, il a été préservé.

Il faut néanmoins s’attendre à une baisse de la consommation, donc à terme du chiffre d’affaires des revendeurs. C’est pourquoi le gouvernement avait souhaité pouvoir réévaluer cette marge, par arrêté, dès l’instant où la diminution de la consommation serait effective.

L’amendement présenté, en ce sens, jeudi, n’a pas été entériné par les élus du Congrès.

Le gouvernement va donc présenter prochainement un projet de délibération pour être habilité à adapter la marge des détaillants en cas de fluctuation des ventes.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur