La Calédonie représentée en Nouvelle-Zélande

Philippe Germain avec Florence Jeanblanc-Risler, ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande et Yves Lafoy, délégué régional pour la Nouvelle-Calédonie en Nouvelle-Zélande.
Philippe Germain avec Florence Jeanblanc-Risler, ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande et Yves Lafoy, délégué régional pour la Nouvelle-Calédonie en Nouvelle-Zélande.

L’ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande, Florence Jeanblanc-Risler a été reçue par le président du gouvernement Philippe Germain le mardi 3 novembre. Pendant l’entrevue, l’affectation du délégué pour la Nouvelle-Calédonie en Nouvelle-Zélande a été renouvelée.

Développement des relations politiques, coopération et intégration régionale étaient au cœur de cette rencontre. Philippe Germain et Florence Jeanblanc-Risler ont signé une convention qui prolonge la mission du délégué pour la Nouvelle-Calédonie en Nouvelle-Zélande nommé en 2012. Yves Lafoy est le premier délégué régional calédonien affecté au sein d’une ambassade de France dans un pays du Pacifique. Ceci a été rendu possible grâce à une convention cadre signée en janvier 2012 entre l’État et la Nouvelle-Calédonie dont le statut d’autonomie lui permet de conduire sa propre politique internationale. L’objectif est de développer ce type de représentation dans la région.

Renforcer les liens économiques

Une des missions du délégué régional est de renforcer le dialogue politique et les échanges économiques avec les pays du Pacifique. Pour le président du gouvernement, il s’agit « d’un facteur clé de la pérennisation des relations institutionnelles et économiques ». En Nouvelle-Zélande, le délégué s’est attaché à favoriser la coopération bilatérale dans tous les domaines : culture, éducation, sciences, économie, commerce… Pour les années à venir, le président du gouvernement a assigné au délégué régional une mission axée principalement sur l’économie afin de développer les échanges commerciaux et de guider les entrepreneurs calédoniens qui souhaitent prospecter en Nouvelle-Zélande. La question des relations économiques entre les deux pays a été abordée entre Philippe Germain et Madame l’ambassadeur qui a participé, pendant sa visite en Nouvelle-Calédonie, à trois tables rondes organisées par les services du gouvernement et réunissant les acteurs du monde économique calédonien.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur