Baisse des tarifs Internet de l’OPT

internet

Le gouvernement vient d’approuver une baisse des tarifs des connexions Internet. Avec pour objectif d’accompagner l’arrivée du Très haut débit fixe (THDF), cette mesure permettra à tous les internautes calédoniens de voir leur facture diminuer. Elle pourrait être appliquée à partir du 1er mars 2016.

C’est une refonte complète de l’offre « OPTimo » qui sera mise en place. Initialement à 2 280 F HT/mois pour un débit de 16 Mb/s, elle a été revue pour proposer deux types de forfaits aux internautes.

Le premier – OPTimo – sera commercialisé au tarif de 1 600 F HT, soit 30 % moins cher qu’aujourd’hui. Quel que soit leur fournisseur d’accès, l’ensemble des internautes bénéficieront de cette baisse substantielle. Le forfait offrira un débit amélioré à 20 Mb/s pour les personnes équipées en fibre optique. Les autres conserveront un débit identique, à 16 Mb/s.

Le second – OPTimo THD – offrira à tous les usagers équipés en fibre optique un accès très haut débit de 50 Mb/s pour 2 280 F HT/mois. Un tarif par conséquent identique au précédent, mais avec une navigation bien plus rapide.

Le gouvernement a pu prendre de telles mesures grâce à la renégociation des tarifs d’interconnexion de l’OPT avec l’extérieur et à sa volonté d’accompagner les fournisseurs d’accès dans le déploiement du THDF. Les FAI bénéficieront ainsi d’une baisse du réseau fédérateur (RF) allant jusqu’à 20 %. « Ces mesures s’inscrivent d’abord dans le cadre de la lutte contre la vie chère et visent à permettre au plus grand nombre de Calédoniens d’accéder au numérique », précise Thierry Cornaille, porte-parole du gouvernement, notamment en charge du développement numérique.

En complément, des solutions performantes et structurantes ont été adoptées pour près de 180 entreprises, afin de faciliter l’interconnexion de leurs réseaux locaux sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Face à l’accélération du développement économique dans certaines zones – VKP, Koumac, ou encore Poindimié –, ces dispositions viendront réduire la fracture géographique Nord/Sud, tout en favorisant une grille de lecture simplifiée de tarifs revus à la baisse.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur