Fortes chaleurs, le niveau 2 est déclenché

5

Les températures élevées jouent les prolongations. Face à cette situation, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a décidé de déclencher le niveau 2 du plan « fortes chaleurs ». Vigilance et respect des recommandations émises par les autorités sanitaires sont de mise.

Chaque année, pendant la saison chaude entre le 15 novembre et le 30 avril, la Nouvelle-Calédonie est en « veille saisonnière ». La météo et l’activité sanitaire sont sous observation quotidienne afin d’informer et de prévenir des risques liés à la chaleur. Lorsque les températures dépassent pendant plusieurs jours les normales saisonnières et que les prévisions météorologiques indiquent une persistance de la situation, le message adressé à la population passe à la vitesse supérieure. « Le niveau 2 du plan « fortes chaleurs » est un niveau de vigilance, indique Jean-Paul Grangeon, directeur adjoint des Affaires sanitaires et sociales. Les recommandations émises par les autorités sanitaires sont à prendre très au sérieux. »

Se rafraîchir et s’hydrater

Ces recommandations sont notamment de rester si possible dans un endroit frais pendant les heures les plus chaudes de la journée, de s’hydrater en buvant de l’eau régulièrement et de se protéger du soleil. Les sportifs et les employés travaillant à l’extérieur, dans la construction par exemple, sont des personnes à risque. Pour rappel, les activités physiques doivent être pratiquées tôt le matin ou en fin de journée avec une hydratation conséquente. Les travailleurs doivent eux aussi veiller à s’hydrater davantage.

Fiches de recommandations

Une attention particulière doit être portée aux personnes vulnérables : nourrissons et enfants, personnes âgées, malades ou en situation de handicap… Le plan « fortes chaleurs » en Nouvelle-Calédonie contient des fiches de recommandations spécifiques s’adressant aux lieux accueillant ces publics : maisons de retraite, crèches, établissements de santé et scolaires, clubs sportifs… À quelques jours de la rentrée des classes, les directeurs d’écoles sont tout particulièrement invités à consulter ces documents.

Téléchargez le plan « fortes chaleurs » en Nouvelle-Calédonie.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur