Le bilan des vacances d’été

centre vacance
Selon le prévisionnel établi au début de l’été, un peu plus de 10 000 enfants étaient inscrits dans les centres de vacances et de loisirs.

Avec près de 180 centres de vacances et de loisirs (CVL) organisés sur tout le territoire, l’été a été bien animé. En province Nord et des Îles, la direction de la Jeunesse et des sports de la Nouvelle-Calédonie a inspecté l’ensemble de ces lieux ouverts aux enfants de 3 à 17 ans.

De fin décembre à début février, ce sont au total 30 centres de vacances (avec hébergement) et centres de loisirs (sans hébergement) qui ont été visités par les agents de la direction de la Jeunesse et des sports (DJS) de la Nouvelle-Calédonie, en partenariat avec les agents provinciaux des Îles et du Nord. Dans le Sud, la compétence gouvernementale d’habilitation et de contrôle a été déléguée à la collectivité provinciale. En province Nord, le même type de délégation a été adoptée par le Congrès en 2015 et devrait prochainement entrer en vigueur.

inspection
Oriane Trolue (à droite), agent de la DJS-NC, pendant l’inspection d’un centre de loisirs à Koné.

Un énorme travail de terrain

L’inspection d’un centre de vacances et de loisirs recouvre deux aspects. « Nous commençons par un contrôle administratif, explique Oriane Trolue, juriste et attachée jeunesse à la DJS-NC. Avec le directeur du centre, nous passons en revue les habilitations, les diplômes et qualifications des différents personnels, les dossiers des enfants… Nous vérifions ensuite la conformité du site. » Sur ce volet, les agents ont senti que les organisateurs étaient de mieux en mieux rôdés avec très peu d’infractions constatées. « Le niveau de formation des directeurs et des animateurs est en constante progression. Ils maîtrisent les bases de la réglementation ce qui leur laisse plus de temps pour travailler le projet pédagogique du centre tout en garantissant la sécurité des enfants », se réjouit Oriane Trolue. Un travail important est effectué en amont par les organismes de formation qui préparent aux diplômes d’État d’animation (BAFA et BAFD) et qui sont au nombre de cinq en Nouvelle-Calédonie*. Mais le rôle d’accompagnement de la direction de la Jeunesse et des sports sur le terrain est tout aussi primordial. « La pédagogie a autant d’importance que la règle. Notre service est doté de conseillers socio-éducatifs et de juristes pour pouvoir apporter une expertise auprès des organisateurs de centres », souligne Oriane Trolue. Les inspections sont l’occasion de nombreux échanges qui se concrétisent par un niveau d’accueil toujours meilleur pour les enfants.

Les chiffres clés de l’été 2015-2016**

– 177 organisations dont 66 centres de loisirs et 111 centre de vacances
– 147 CVL en province Sud, 20 en province Nord et 10 en province des Îles
– 8 883 enfants concernés en province Sud, 1 235 en province Nord et 340 en province des Îles

* ACAF, FOL, Les Villages de Magenta, CEMEA et Scouts et guides de Nouvelle-Calédonie
** Selon le prévisionnel réalisé au début des grandes vacances 2015-2016 pour la province Sud

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur