Le nouveau Saint-Quentin sort de terre

Saint-Quentin mag du gouv
Les représentants des institutions partenaires du projet de rénovation urbaine de Saint-Quentin ont tous posé la première pierre de la résidence Les Roches Grises.

 

Le quartier de Saint-Quentin entre de plain-pied dans sa phase de reconstruction. La première pierre de la résidence Les Roches Grises a été posée le 16 mars en présence notamment de Philippe Germain, président du gouvernement.

 

Quelques mois après la démolition de quatre tours – opération à laquelle le gouvernement avait participé à hauteur de 300 millions de francs – le projet de rénovation urbaine de Saint-Quentin vit un nouveau temps fort avec le démarrage des travaux de construction.
Situés au Mont-Dore, sur les hauteurs de Yahoué, les 110 logements neufs des Roches grises auront une vue imprenable sur la Chaîne, dans un cadre convivial et verdoyant avec jardins privatifs, toitures terrasses végétalisées, potagers, placettes… Une opération immobilière à l’image de ce que sera le nouveau quartier.

Priorité au bien-vivre

« Saint-Quentin est une première en Nouvelle-Calédonie. Ce projet, qui devient réalité aujourd’hui, est exemplaire pour le Pays, a lancé Philippe Germain. Il l’est d’abord par son intérêt économique – 30 milliards et 12 ans de travaux – et toute l’activité qu’il va générer. On parle ici de 2 600 emplois. Il l’est ensuite car c’est un magnifique exemple de prise en compte des attentes de la population. Une autre approche du développement urbain se met en place, qui intègre dès le départ les dimensions sociales, environnementales et économiques. » Reposant sur un partenariat fort entre la SIC, l’État, la Nouvelle-Calédonie, la province Sud et les communes, ce vaste chantier aboutira à la construction d’environ 800 logements à l’horizon 2028, dont 56 % de logements aidés.

Philippe Germain
Dans son discours, le président du gouvernement a aussi tenu à s’adresser aux familles de Saint-Quentin évoquant ce qu’elles ont enduré ces dernières années entre démolition et relogement.

 

Première réalisation qui devrait être livrée d’ici 2018, Les Roches Grises répondront à des besoins diversifiés. La résidence proposera des logements du F2 au F5, avec une majorité de F3, en accession aidée à la propriété, en locatif aidé et en locatif intermédiaire. Par ses nombreuses mesures pour favoriser la rénovation urbaine et la construction, le gouvernement met tout en œuvre pour que l’élan en matière de logement se poursuive. « En lien avec les communes et les provinces, il faut se fixer l’objectif de construire 2 000 logements par an, dont 1 000 aidés, afin de répondre aux besoins actuels et d’anticiper sur les besoins futurs. Nous y travaillerons de façon concertée », a annoncé le président du gouvernement.

Droit de préemption calédonien

Le gouvernement poursuit la révision du code de l’urbanisme pour faciliter notamment l’aménagement du territoire. Ainsi, un avant-projet de loi du pays, arrêté le 9 mars par l’exécutif, prévoit d’instaurer un droit de préemption au profit des collectivités pour leur permettre de se constituer des réserves foncières en vue d’une urbanisation future. Ce droit de préférence s’adresse aux communes et aux provinces. L’objectif de la mesure est aussi de lutter contre les comportements spéculatifs qui renchérissent le logement à travers le foncier. Le projet de texte définitif sera ensuite présenté au Congrès.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur