La Calédonie séduit le FestPac

Fest pac mag
Danse traditionnelle de la troupe de Gondé (Houaïlou).

 

Depuis le 22 mai et jusqu’au 4 juin, le 12e festival des arts du Pacifique bat son plein à Guam. Composée de 150 artistes, la délégation calédonienne rencontre un franc succès auprès des festivaliers.

 

Installé sur la baie d’Hagatña, la capitale de Guam, le festival des arts du Pacifique attire des milliers de visiteurs – habitants et touristes – venus à la rencontre des quelques 2 500 délégataires représentant 26 pays ou territoires du Pacifique. Dès la cérémonie d’ouverture, la Nouvelle-Calédonie s’est fait remarquer en étant le seul pays à présenter un happening de danse mêlant tradition et modernité. Jour après jour, le public plébiscite la qualité de ses prestations scéniques et de ses productions artisanales et artistiques. Signe de cet engouement, les représentants du conseil des maires et du gouvernement de Guam ont remis, le 29 mai, un certificat d’appréciation au nouveau chef de délégation, Emmanuel Tjibaou, pour féliciter les artistes calédoniens.

Cadeaux-de-la-NC-web
Artisanat calédonien présenté par des membres de la délégation.

 

Au village du festival, le stand de la Calédonie animé par les vannières des quatre coins du pays ne désemplit pas, les visiteurs achetant volontiers les objets artisanaux qui y sont exposés. Du côté des arts culinaires, les cuisinières offrent de manière quasi-quotidienne des dégustations de leurs spécialités au public guaméen. Lundi, les groupes de kaneka A7JK et Macecelo se sont produits sur scène, tandis que les artistes peintres et designers ont finalisé l’exposition de leurs œuvres sur les sites décentralisés d’Hagatña.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur