Des enseignants spécialisés mieux formés

master
Les diplômés aux côtés d’Hélène Iékawé, membre du gouvernement en charge de l’enseignement, Frank Jamet de l’Université de Cergy-Pontoise, Chantal Mandaoué, directrice de l’IFM-NC, Yolande Verlaguet, directrice de l’enseignement, Christian Lucien du CDP-NC, Patricia Gendron, responsable de formation ASH à l’IFM-NC.

 

Six enseignants ont obtenu un master 2 spécialisé dans l’inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers. Une belle cérémonie a été organisée en leur honneur le 1er juin à l’Institut de formation des maîtres (IFM-NC), en présence d’Hélène Iékawé.

 

Ils exercent déjà auprès d’enfants et d’adolescents en situation de handicap au sein d’établissements scolaires à Nouméa, à Voh ou encore à Houaïlou. Ces enseignants, qui ont suivi un certificat professionnel spécialisé dans les enseignements adaptés délivré par l’IFM-NC*, ont souhaité aller plus loin dans leur formation. Le partenariat initié en 2013 entre l’Institut de formation calédonien et l’Université de Cergy-Pontoise leur a permis de s’inscrire à un diplôme de niveau master 2. Conciliant vie professionnelle et études, les six courageux ont mené à bien leur travail de recherche en Nouvelle-Calédonie et ont soutenu leur mémoire par visio-conférence.

Émulation

Méritante, cette première promotion de candidats calédoniens a eu droit à une cérémonie officielle de remise de diplôme en présence du responsable de la formation en Métropole, Frank Jamet.

DSC_0027-webDe nombreux représentants d’institutions calédoniennes y ont assisté dont Yolande Verlaguet, directrice de l’enseignement en Nouvelle-Calédonie et Hélène Iékawé, membre du gouvernement en charge de l’enseignement qui s’est félicitée du partenariat entre l’Université de Cergy-Pontoise et l’IFM-NC : « Se former permet d’agir sur son action pédagogique et d’avancer, ce qui répond aux objectifs du projet éducatif calédonien. » La membre du gouvernement a encouragé les enseignants chercheurs à poursuivre dans cette voie en souhaitant qu’ils fassent aussi des émules en faveur de l’inclusion scolaire en Nouvelle-Calédonie et pour le bien des élèves en situation de handicap.

* Département Adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés (ASH)

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur