Les objectifs énergétiques de la Calédonie exposés à Auckland

Les objectifs énergétiques de la Calédonie exposés à Auckland
Le président du gouvernement Philippe Germain aux côtés notamment du ministre des Affaires étrangères néo-zélandais, Murray McCully.

 

Actuellement en déplacement en Nouvelle-Zélande, Philippe Germain a participé le 7 juin à la conférence sur l’énergie dans le Pacifique.

 

Le président du gouvernement a présenté les grandes lignes du schéma pour la transition énergétique aux représentants des pays du Pacifique réunis à Auckland. « L’énergie la plus propre et la moins chère est déjà celle que nous ne consommons pas », a souligné Philippe Germain en rappelant les objectifs ambitieux de cette nouvelle politique, à atteindre d’ici 2030 : réduire de 25 % la consommation électrique finale et doubler la part des énergies renouvelables afin de couvrir entièrement la distribution publique. Cette feuille de route indispensable à la Nouvelle-Calédonie pour pouvoir mettre en œuvre les actions nécessaires en matière d’énergie doit être prochainement votée au Congrès.

D’autres projets environnementaux ont été évoqués tels que le barrage de la Ouinné, dont les études de faisabilité sont en cours, et le Néobus, transport collectif urbain en site propre. Enfin, il a été annoncé devant l’assemblée que le gaz faisait de nouveau partie des solutions envisagées pour la centrale électrique de la SLN.

Entretien bilatéral

En marge de la conférence, le président du gouvernement s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères, Murray McCully, qui a réaffirmé le soutien de la Nouvelle-Zélande pour l’adhésion de la Nouvelle-Calédonie, en tant que membre à part entière, au Forum des Îles du Pacifique. Autre sujet abordé : la signature prochaine d’un arrangement administratif entre les deux pays afin de renforcer la coopération dans tous les domaines.

Diplomatie économique

Philippe Germain, président du gouvernement, Jean-Louis d’Anglebermes, vice-président, et Valentine Eurisouké, membre du gouvernement en charge de la santé, de la jeunesse et des sports, sont en Nouvelle-Zélande jusqu’au 10 juin. Ils conduisent une importante délégation calédonienne composée d’entrepreneurs et de représentants institutionnels et économiques pour une mission axée sur le développement des relations économiques et politiques avec la Nouvelle-Zélande.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur