Troisième Matinée de la prévention

prevention
Plus de soixante personnes ont assisté à la Matinée de la prévention du 15 juin, à l’auditorium de la province Sud.

 

Lancées en 2009 par la direction du Travail et de l’emploi (DTE), les Matinées de la prévention ont tenu leur troisième session de l’année, mercredi 15 juin à Nouméa.

 

C’est sur le thème « Évaluer et agir sur le risque psychosocial » que s’est ouvert ce rendez-vous devenu régulier pour les chefs d’entreprise. Troubles de la concentration, du sommeil, irritabilité, nervosité, etc. Un nombre grandissant de salariés déclare en effet souffrir de symptômes liés à des risques psychosociaux qui n’épargnent aucun secteur d’activité. Indépendamment de leurs effets évidents sur la santé des individus, ces situations ont un impact néfaste sur le fonctionnement de l’entreprise (absentéisme, ambiance de travail dégradée, etc.).
Cette Matinée de la prévention proposait ainsi des moyens pour prévenir ces risques, tout en améliorant le dialogue social au sein de l’entreprise, son efficacité et son image de marque. Pendant quatre heures, experts de la DTE et de la CAFAT, consultants et chef d’entreprise se sont succédé pour présenter les lois en la matière, témoigner des causes et des conséquences des troubles psychosociaux et proposer des outils pour les prévenir.

Mettre fin à la souffrance au travail

« Des travailleurs sereins travaillent mieux et s’investissent davantage, rappelle Philippe Di Maggio, chef du service prévention des risques professionnels de la DTE. Plus généralement, améliorer les relations du travail et indirectement le dialogue social est un enjeu de taille pour les salariés, comme pour les entreprises. Prendre en compte le facteur humain dans tous les aspects du travail préserve la santé mentale des travailleurs, permet de résoudre des problèmes économiques et sociaux, d’améliorer la gestion des affaires, de favoriser la paix et la stabilité sociales, et même de stimuler le progrès économique. Les Matinées de la prévention s’inscrivent dans une dynamique d’information des entreprises sur l’application et la mise en œuvre des règles et lois du travail pour la protection des travailleurs et la performance des entreprises. »
Après Nouméa, la même rencontre se tient aujourd’hui, jeudi 16 juin, à Bourail.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur