Des enseignants planchent sur le management

Des enseignants planchent sur le management

 

Hélène Iékawé a lancé les travaux de la Journée calédonienne de l’économie et du management qui s’est tenue le 20 juillet. Organisée par le vice-rectorat, elle a réuni les professeurs d’économie et gestion de la voie professionnelle et technologique.

 

Cette journée de travail doit contribuer pour ces enseignants à « créer une culture commune autour du management qui est enseigné en première et en terminale STMG (sciences et technologies du management et de la gestion), mais aussi en BTS, à l’IUT et en classe préparatoire », explique David Lagedamon, inspecteur d’académie au vice-rectorat. Les différentes interventions ont permis d’aborder le management des organisations sous toutes leurs formes : entreprises, associations et organisations publiques. Par ailleurs, les lycées du Grand Nouméa, Lapérouse et Blaise-Pascal ont été invités à présenter les innovations pédagogiques qu’ils ont mis en place dans les enseignements en sciences de gestion et management dans le cadre du bac STMG et en BTS : concours, challenges, créations de mini-entreprise, outils numériques…

Le projet éducatif en fil rouge

« Le management est souvent considéré comme l’art de diriger une organisation et la faculté de prendre les décisions nécessaires à la réalisation d’objectifs, a rappelé Hélène Iékawé, membre du gouvernement en charge notamment de l’enseignement. Justement, la Nouvelle-Calédonie s’est fixée des objectifs ambitieux, inscrits dans son projet éducatif, quant à la réussite des élèves. Cette réussite signifie aussi une montée des compétences. Un enseignement technologique et professionnel de qualité reste le facteur clé du succès ». Le projet éducatif calédonien, qui vise à atteindre cette finalité, a donc été placé au cœur de la réflexion des enseignants.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur