Lancement officiel du chantier Néobus

Un panneau « Chantier Néobus, c’est parti ! » a été dévoilé à l’entrée de Rivière-Salée où ont débuté les travaux.

 

L’inauguration des travaux de la ligne 1 du Néobus s’est déroulée le 21 juillet sur les deux premiers fronts de chantier : Rivière-salée, à Nouméa et le centre urbain de Koutio, à Dumbéa.

 

Porté par le Syndicat mixte des transports urbains (SMTU) du Grand Nouméa depuis 2010, le Néobus est un projet structurant et indispensable pour le développement de l’agglomération. C’est également une opération phare en matière d’aménagement du territoire qui s’inscrit dans le Schéma global des transports et de la mobilité de la Nouvelle-Calédonie.

Temps de trajet garanti

La réalisation de la première ligne de ce transport en commun en site propre – c’est-à-dire sur une voie qui lui est réservée – nécessite d’importants travaux d’une durée prévisionnelle de deux ans et demi. La ligne 1 reliera le Médipôle à la baie de la Moselle à l’horizon 2019, avec un temps de trajet de 35 minutes, même en heure de pointe.
La réalisation des ces treize kilomètres de tronçon, jalonnés de 23 stations, s’élève à 20 milliards de francs financés en grande partie par un prêt garanti par le gouvernement. Les différentes lignes du Néobus, qui relieront à terme Nouméa et toutes les communes de l’agglomération, amélioreront la qualité de vie des habitants, tout en changeant en profondeur les habitudes de déplacement.

Présents à l’inauguration, les élèves de CP de l’école Robert-Burck ont imaginé leur Néobus.

 

S’informer sur le chantier

Le SMTU a mis en place plusieurs outils de communication afin d’informer les riverains et tous ceux qui seront amenés à emprunter les routes en travaux pendant cette période. Un site Internet, www.neobus.nc, a été lancé le jour de l’inauguration, ainsi qu’un bulletin trimestriel, le Néobus mag, distribué dans les boîtes aux lettres des habitants concernés. Deux médiatrices sont également chargées, sur le terrain, de répondre aux questions des usagers. Le dispositif sera complété en fin d’année par deux maisons Néobus, l’une à la baie de Moselle, à Nouméa et l’autre à côté du lycée du Grand Nouméa, à Dumbéa.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur