Les Tonga à Nouméa

Le président Philippe Germain en compagnie du vice-Premier ministre des Tonga, Siaosi Sovaleni.

 

Ce mardi soir, Philippe Germain recevait le vice-Premier ministre des Tonga, Siaosi Sovaleni. Au menu, des échanges autour de la coopération bilatérale, du Forum des Îles du Pacifique ou encore d’un sommet Union européenne-Pacifique à Nouméa en juillet 2017.

 

Au cours de cet entretien, Philippe Germain a abordé l’intégration politique de la Nouvelle-Calédonie en Océanie et rappelé sa candidature (elle date de 2010) au statut de membre à part entière du Forum des Îles du Pacifique (FIP). Sur ce point, Siaosi Sovaleni a fait part de son soutien et s’est dit prêt à relayer les arguments calédoniens lors de la prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères du FIP à Suva.

Le président du gouvernement a également insisté sur l’importance de développer notre coopération bilatérale et proposé au vice-Premier ministre des Tonga que puisse être élaboré entre les deux pays un arrangement administratif (Memorandum of understanding ou MoU) consacré entre autres à la préservation de l’environnement, aux océans, aux échanges commerciaux et au sport.

Aux Tonga début 2017 ?

Philippe Germain a ensuite évoqué les liens privilégiés unissant la Nouvelle-Calédonie à l’Union européenne, et souhaité qu’ils puissent bénéficier à l’ensemble de la région Pacifique. Il a par ailleurs annoncé sa volonté que soit organisé un sommet Union européenne-Pacifique à Nouméa en juillet 2017, en marge de la conférence ministérielle de la CPS.

Les deux hommes sont convenus de travailler sur un projet de visite d’une délégation du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie aux Tonga début 2017, lors de laquelle le  MoU pourrait être signé.

Enfin, Siaosi Sovaleni a sollicité le président Germain pour que la Nouvelle-Calédonie puisse apporter une aide opérationnelle à son gouvernement et aux instances organisatrices des prochains Jeux du Pacifique, programmés aux Tonga en 2019.

Une mission autour de l’efficacité énergétique

Du 23 au 30 juillet, une délégation tongienne est présente en Nouvelle-Calédonie. Conduite par le vice-Premier ministre par ailleurs ministre de l’Environnement, de l’énergie, du changement climatique, de la gestion des catastrophes, de la météorologie, de l’information et de la communication, elle se compose de représentants du gouvernement des Tonga et de responsables de la production énergétique du royaume. Cette mission s’inscrit dans le cadre d’un projet du Fonds Pacifique dont l’objectif est d’initier une coopération avec le cluster Synergie NC pour la mise en œuvre d’un plan d’actions (Tonga Energy Road Map) visant à renforcer l’efficacité énergétique du royaume des Tonga.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur