Versement exceptionnel de l’OPT à la Nouvelle-Calédonie

 

En cette période de difficultés financières, le budget de la Nouvelle-Calédonie va bénéficier d’un versement de deux milliards de francs de l’OPT. Une mesure exceptionnelle permise grâce à la bonne santé financière de l’établissement public.

 

Gestion saine du budget de la collectivité, maîtrise des dépenses publiques, réduction du train de vie de l’institution, des directions et des services… Depuis deux ans, le gouvernement s’est lancé dans de nombreux chantiers budgétaires afin de redresser les comptes de la Nouvelle-Calédonie, et apporter plus de transparence et de visibilité à l’action publique.

Malgré les efforts fournis en matière d’équilibre budgétaire, le gouvernement doit construire le budget supplémentaire 2016 à partir d’un déficit de 7,7 milliards hérité de la gestion antérieure. L’exécutif a donc exploré une nouvelle piste. Elle consiste à autoriser une collectivité de rattachement  à percevoir une partie d’un excédent dégagé par un de ses établissements publics, lorsque la situation le nécessite. C’est en ce sens qu’un travail a été mené avec la direction de l’Office des Postes et Télécommunications dont la situation financière permet d’envisager un versement de deux milliards de francs au budget de la Nouvelle-Calédonie. Les simulations démontrent en effet que l’OPT a la capacité à verser cette somme tout en maintenant ses investissements d’envergure – 32 milliards sur les trois prochaines années – et sa politique de baisse des prix. Cette disposition a fait l’objet d’une délibération votée à l’unanimité par les élus du Congrès le 28 juillet dernier.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur