Tous les jeunes ensemble à Dumbéa

 

Organisée sous la tutelle du gouvernement, la deuxième édition de la Journée internationale de la jeunesse aura lieu ce vendredi 12 août à Dumbéa. Une fête pour les jeunes, organisée par les jeunes, réunis sous le slogan « Tous ensemble ».

Issus de toutes les communes calédoniennes, 500 jeunes sont attendus ce vendredi au parc Fayard de Dumbéa pour célébrer la Journée internationale de la jeunesse. Comme pour la précédente édition à Koumac, son organisation – soutenue par le gouvernement (5 millions de francs) et la commune d’accueil – a été confiée au Comité jeunesse de la Nouvelle-Calédonie. Cette association, créée en 2014, regroupe des jeunes originaires des trois provinces, représentatifs de la diversité du pays. « L’Onu, qui est à l’initiative de cette journée depuis 1999, a choisi comme thème, cette année, les jeunes et la santé mentale. Au-delà de la partie festive, le comité jeunesse a donc décidé d’organiser des conférences-débats sur des sujets forts comme la tradition et la modernité, ainsi que sur le suicide. Une problématique sur laquelle le gouvernement travaille actuellement dans le cadre du projet éducatif et du plan de santé Do Kamo », souligne Valentine Eurisouké, membre du gouvernement en charge notamment de la jeunesse.

Paroles de jeunes

Le président du CNJC, Albert Haocas, a rappelé les objectifs de cette journée qui sont de « créer un espace de rencontres et d’échanges pour la jeunesse » et d’« inciter les jeunes à devenir des leaders et à développer un esprit d’équipe ». Le slogan « Tous ensemble » a été quant à lui retenu pour rappeler que « la réussite de cette journée sera le résultat du travail collectif que nous avons mené avec le comité, les associations et les institutions », explique Sonia Hotere, l’une des membres du CNJC. Cette manifestation, ouverte à tous et gratuite, proposera également des ateliers d’artisanat, des animations et des spectacles pour en faire un moment convivial parfait.

Valentine Eurisouké aux côtés d’Albert Haocas, le président du comité jeunesse de la Nouvelle-Calédonie.
Valentine Eurisouké aux côtés d’Albert Haocas, le président du comité jeunesse de la Nouvelle-Calédonie.

 

Au programme

– 7 h 30 : petit déjeuner et inscriptions

– 8 h 30 : cérémonie d’ouverture (protocole coutumier, discours, spectacle traditionnel kanak)

– 9 h 15 à 10 h 45 : conférence-débat « Entre tradition et modernité : le juste milieu ? » par Jacques Bodeouarou. Originaire de Bourail et actif dans le monde associatif en faveur de la jeunesse, il témoignera de son parcours de vie.

– 11 h : jeux de cohésion

– 12 h 30 : déjeuner, spectacles (New Toga Koloa, chant par l’association Handicap Dumbéa…)

– 13 h 30 à 15 h 15 : conférence-débat « Stratégies pour lutter contre le suicide » par Herewini Jones. Après une conférence sur le même thème, donnée au musée de Nouvelle-Calédonie en mai, Herewini Jones abordera ce sujet délicat selon une approche « océanienne ».

– 15 h 30 : goûter, spectacle (Résurrection)

– 16 h 15 : remerciements et geste d’au revoir.

 

Info pratique : un service de transport par navettes est proposé aux jeunes au départ des maisons de quartier de Nouméa. Quatre circuits sont prévus via Tindu, Kaméré, Montravel, Vallée-du-Tir, Rivière-Salée, Auteuil, Saint-Quentin, Sainte-Marie, Vallée des Colons, Magenta et Dumbéa. Inscriptions auprès des maisons de quartier.   

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur