En mémoire de la France Libre

Les officiels ont procédé tour à tour à un dépôt de gerbe au pied de la Croix de Lorraine.
Les officiels ont procédé tour à tour à un dépôt de gerbe au pied de la Croix de Lorraine.

 

Le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a participé, lundi 19 septembre, à une cérémonie en mémoire du ralliement de la Nouvelle-Calédonie à la France Libre.

 

Les présidents du Congrès, du gouvernement, de la province Sud, le haut-commissaire, le maire de Nouméa etc. Tous étaient réunis ce lundi après-midi à la Croix de Lorraine du Mont-Coffyn pour saluer la résistance calédonienne et son implication dans la guerre du Pacifique.

Érigée en 1973, la Croix de Lorraine commémore le ralliement de la Nouvelle-Calédonie à la France Libre, annoncée par le Gouverneur Henri Sautot le 19 septembre 1940.  Mandaté par le Général de Gaulle, il avait quitté son poste aux Nouvelles-Hébrides pour rejoindre Nouméa où il avait pris possession du bureau du Gouverneur, grâce au soutien des Calédoniens résistants.

Après ce ralliement, nombreux sont les volontaires Néo-Calédoniens, Tahitiens ou Néo-Hébridais qui se sont engagés dans le corps expéditionnaire du Pacifique (le Bataillon du Pacifique). Ils se sont notamment illustrés dans les sables du désert (Bir-Hakeim) et en Italie (Monte-Cassino), avant de participer à la libération de la France après le débarquement de Provence.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur