Bravo les champions !

De retour de Rio, les athlètes calédoniens Rose Welepa, Nicolas Brignone et Pierre Fairbank ont été reçus au gouvernement vendredi soir. Un accueil chaleureux leur a été réservé.

 

Pour ses premiers Jeux paralympiques, Nicolas Brignone a réalisé une belle performance en entrant dans le top 15 sur 100 m et 400 m fauteuil. Rose Welepa avait décidé de se concentrer sur le lancer de poids pour sa deuxième participation. La jeune femme, déficiente visuelle, a réussi à se hisser à la huitième place en effectuant un meilleur jet qu’à Londres (11,01 m). « C’était une expérience hors du commun », lance Nicolas en repensant à l’ambiance des cérémonies et au stade plein à craquer. Les objectifs des deux jeunes athlètes sont désormais braqués sur Tokyo en 2020.

À son arrivée, Pierre Faibank a été longuement applaudi par l’assistance qui réunissait proches des sportifs, représentants du CTOS et de la ligue handisport, membres du gouvernement et élus de la province Sud. L’athlète est venu avec ses deux médailles, de bronze et d’argent, qui s’ajoutent à son palmarès exceptionnel. « À 45 ans, Pierre devient l’athlète calédonien le plus médaillé et ceci au plus haut niveau », a rappelé le président du gouvernement Philippe Germain en ajoutant à l’adresse des trois sportifs : « Vous êtes un exemple pour la jeunesse et pour tous les Calédoniens, une grande fierté. » Rose, Nicolas et Pierre ont tenu à remercier les institutions pour leur soutien. « C’étaient de beaux jeux. Nous avons fait de notre mieux pour représenter la Nouvelle-Calédonie et nous avons réussi – je parle collectivement – à rapporter des titres », a déclaré le champion qui n’a pas fini de nous faire rêver.

Les athlètes entourés de Philippe Dunoyer, Isabelle Champmoreau, du député Philippe Gomès, du président de la province Sud Philippe Michel et du 2e vice-président Nicolas Molé, et de Philippe Germain.
Les athlètes entourés de Philippe Dunoyer, Isabelle Champmoreau, du député Philippe Gomès, du président de la province Sud Philippe Michel et du 2e vice-président Nicolas Molé, et de Philippe Germain.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur