La Nouvelle-Calédonie se porte caution pour Air-Calédonie

En se portant caution pour Air Calédonie, le gouvernement permettra l’arrivée de deux nouveaux ATR. @P. Saminadin
En se portant caution pour Air Calédonie, le gouvernement permettra l’arrivée de deux nouveaux ATR. @P. Saminadin

Deux ATR 72-600 neufs rejoindront prochainement la flotte d’Air-Calédonie. Cette opération, soutenue par le gouvernement, s’inscrit dans un programme de renouvellement de quatre avions de la compagnie aérienne.

Lors de sa réunion du 4 octobre, le gouvernement a arrêté un projet de délibération du Congrès accordant la caution de la Nouvelle-Calédonie pour un contrat de prêt. Passé par la compagnie Air-Calédonie, ce contrat concerne le financement de deux appareils.

L’emprunt bancaire contracté, pour un montant de 5,4 milliards, se divise en deux parties : l’une est sollicitée pour moitié auprès d’un pool bancaire local, l’autre auprès de l’Agence française de développement (AFD). « La Nouvelle-Calédonie est appelée à se porter caution pour la moitié du prêt contracté », détaille Philippe Dunoyer, le porte-parole du gouvernement. Soit 50 % du prêt octroyé par le pool bancaire, pour une somme de 1,3 milliard de francs.

Ce financement correspond à la première phase d’un plan de financement global devant permettre le renouvellement de quatre avions ATR.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur