Un GAPE pour les entreprises en difficulté

Philippe Michel, président de la province Sud et Philipe Dunoyer, porte-parole du gouvernement ont inauguré le GAPE vendredi 7 octobre.
Philippe Michel, président de la province Sud et Philipe Dunoyer, porte-parole du gouvernement ont inauguré le GAPE vendredi 7 octobre.

 

Lancé par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie il y a moins d’un mois, le Pulse (plan d’urgence local de soutien à l’emploi) prend forme sur le terrain : le 7 octobre, la province Sud a inauguré son Guichet d’appui prioritaire à l’emploi (GAPE), l’une des mesures phares du plan.

 

Constitué de plus d’une dizaine de dispositions territoriales et provinciales, le Pulse vise à préserver et développer l’emploi en Nouvelle-Calédonie en soutenant les entreprises en difficulté et les salariés en perte d’emploi. Parmi elles, le plan prévoit la création, dans chaque province, de guichets uniques. Baptisé GAPE, celui de la province Sud a pris ses quartiers dans l’immeuble Le Centre, à Ducos.

« L’objectif de ce guichet est de répondre aux demandes et aux attentes des chefs d’entreprises en difficulté et des salariés licenciés, de manière réactive et coordonnée, en un seul lieu », a précisé Philippe Michel, le président de la province Sud, lors de l’inauguration de cet espace.

Animé par cinq agents de la direction de l’Emploi, de la formation et de l’économie de la province Sud (un agent d’accueil, deux conseillers en entreprise et deux conseillers à l’emploi), le GAPE héberge également des permanences des directions de la Formation professionnelle continue, et du Travail et de l’emploi de la Nouvelle-Calédonie, ainsi que des partenaires issus du milieu économique (clusters, ADIE, Initiative NC, etc.). Des forces vives dont les rôles sont de recevoir, d’informer, d’orienter, d’accompagner et de faciliter les démarches administratives, fiscales, sociales et économiques, en lien avec toutes les institutions et les partenaires.

L’équipe du GAPE devant son local, au Centre, à Ducos.
L’équipe du GAPE devant son local, au Centre, à Ducos.

 

Plus concrètement, les entreprises en difficulté trouveront ici un accompagnement pour dresser un état des lieux de leur activité, des conseils d’orientation vers des dispositifs d’aides existants, une aide à la constitution des dossiers, etc. Les salariés en perte d’emploi y seront accueillis et orientés vers un reclassement, une formation, une création d’entreprise, etc.

« En regroupant toutes les informations en un seul lieu, le GAPE permettra un gain de temps précieux pour préserver l’emploi, a souligné Philippe Dunoyer, le porte-parole du gouvernement. Il est le fruit d’une synergie entre le gouvernement et la province Sud, qui devra être développée au-delà de l’urgence actuelle. »

Joignable par téléphone (Numéro Vert gratuit : tél. 20 36 36) et par courriel (gape@province-sud.nc), le GAPE bénéficiera aussi prochainement de son propre site Internet (http://www.gape.province-sud.nc/). Ses bureaux sont ouverts du lundi au jeudi, de 8 heures à 17 heures, et le vendredi, de 8 heures à 16 heures.

Les financements du Pulse en province Sud

Dans le cadre du Pulse, 500 millions de francs sont consacrés au maintien de l’emploi en province Sud, dont 80 millions de francs pour le GAPE.

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie contribue à hauteur de 150 millions de francs.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur