Mine : le gouvernement respecte ses engagements

Crédit photo : SLN

 

Pour répondre aux déclarations du contrakmine, réuni samedi en assemblée générale, le président du gouvernement rappelle, dans un communiqué diffusé dimanche, que le protocole d’accord du 28 août 2015 a été entièrement respecté de même que le plan de soutien du gouvernement annoncé en mars 2016.

 

Le point sur le protocole d’accord du 28 août 2015 :

– Les demandes d’exportation vers la Chine ont été autorisées suite à la fermeture de Queensland Nickel (point n°1 du protocole) ;

– Les nouvelles demandes d’exportation vers le Japon ont été autorisées (point n°3 du protocole) ;

– La demande de maintien de la défiscalisation nationale a été adressée au Premier ministre le 10/08/15 (point n°4 du protocole) ;

– Le conflit de Ouaco entre les rouleurs et la NMC a été clôturé par le protocole du 31/08/15 (point n°5 du protocole) ;

– Les dossiers en attente d’instruction ont été traités et les délais raccourcis (point n°6 du protocole) ;

– Les articles 7, 8 et 9 sont des articles déclaratifs de la part du Contrakmine ;

– L’article 10 met un terme au conflit.

– S’agissant de l’engagement du gouvernement (point n°2 du protocole) d’associer les acteurs à la stratégie nickel du pays décidée par le comité des signataires, il demeure. Toutefois, les travaux relatifs à son élaboration n’ont pas débuté, le comité technique planchant actuellement sur la sortie de l’Accord de Nouméa.

En ce qui concerne l’avenir du secteur de la mine, les institutions et les signataires de l’Accord de Nouméa ont déjà eu l’occasion de s’exprimer par le communiqué du GTPS du 11/08/15 qui précise : « les membres du GTPS tiennent, en premier lieu, à assurer les sous-traitants du secteur minier de leur soutien et de leur volonté de préserver la pérennité de leurs activités minières sur le long terme. Les membres du GTPS tiennent de plus à souligner qu’il n’y a aucune intention de suspendre les exportations, tant que la définition de la stratégie Pays n’est pas actée. »

Le point sur le plan de soutien du gouvernement, validé par tous les acteurs de la mine

– Le soutien aux approvisionnements de l’usine de SNNC en Corée par les mineurs calédoniens a été réalisé (point n°1 de la 1ère partie du plan) ;

– Le renouvellement des autorisations d’exportation sur le Japon est effectif (point n°2 de la 1ère partie du plan et point n°1 du protocole) ;

– Les demandes d’exportation vers la Chine, en substitution de celles initialement destinées à Queensland Nickel ont été accordées (point n°3 de la 1ère partie du plan) ;

– Les autres demandes ont été examinées et autorisées (point n°4 de la 1ère partie du plan) ;

– La réflexion quant à fixer un prix plancher pour les exportations n’a pas pour l’instant prospéré suite à la négociation des mineurs avec leurs clients japonais (point n°5 de la 1ère partie du plan) ;

– L’activation du fonds nickel pour la prise en charge des cotisations patronales et pour la réalisation de travaux d’environnement a été réalisée (point n°1 et 2 de la 2ème partie du plan) ;

– L’avant-projet de loi du pays relatif au report des échéances pour la reconnaissance des concessions minières a été adopté par le gouvernement (point n°1 de la 3ème partie du plan) ;

– L’application des différentes prescriptions règlementaires fait l’objet d’une attention bienveillante de la part des autorités (point n°2 de la 3ème partie du plan).

Enfin, l’activité minière de 2015 est restée soutenue (+1.4%) et celle de 2016 (janvier à août) est en progression (+17%), même si les cours du nickel demeurent très bas.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur