Soutenir le BTP

Dans le cadre du Pulse (plan d’urgence local de soutien à l’emploi) lancé par le gouvernement il y a un mois, plusieurs chantiers vont être engagés prochainement pour un montant total d’environ 1,7 milliard de francs afin de soutenir le secteur du BTP.

 

Créer de l’activité pour permettre le maintien de l’emploi. Tel est l’objectif de cette mesure qui doit voir le lancement, dans les semaines à venir, de chantiers routiers, de travaux de rénovation ou encore d’études.

En réallouant des crédits non utilisés vers des projets prêts à démarrer, le gouvernement est parvenu à dégager une enveloppe d’1,7 milliard de francs re-ventilée en faveur de projets qui pourront être réalisés avant fin 2016. Cette somme directement injectée dans le secteur du BTP, doit l’aider à maintenir ses emplois dans la conjoncture actuelle, tout en priorisant des travaux d’intérêt public.

Ainsi, 850 millions de francs financeront des travaux routiers immédiats sur les routes territoriales n° 1 et 3 (RT1 et RT3) et des opérations complémentaires sur le réseau routier de la Nouvelle-Calédonie. 690 millions de francs seront consacrés à des travaux d’amélioration des internats et infrastructures de restauration scolaire. Une enveloppe de 114 millions de francs est allouée au centre culturel Tjibaou pour des travaux de rénovation et 40 millions de francs doivent permettre la réalisation d’études d’un projet de pôle Agropole.

Autant de chantiers qui doivent permettre de « faire en sorte de maintenir l’existant et que la situation ne se dégrade pas davantage », comme s’y est engagé le président du gouvernement, Philippe Germain, lors du lancement du Pulse, le 12 septembre dernier.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur