Un Comité des signataires dans la continuité

Le Comité des signataires s’est déroulé à l’hôtel Matignon à Paris le 7 novembre (© Photos MNC).

 

Le XVe Comité des signataires a eu lieu lundi sous la présidence du Premier ministre Manuel Valls. L’avenir institutionnel, la liste électorale spéciale de consultation, le nickel et les contrats de développement étaient inscrits à l’ordre du jour.

 

Le président Philippe Germain et trois membres du gouvernement, Bernard Deladrière, Philippe Dunoyer et Gilbert Tyuienon, ont participé à ce dernier Comité des signataires du quinquennat. Dans son discours, le Premier ministre a tenu à souligner l’importance de ce moment : « Une réunion du Comité des signataires n’est jamais banale. Et nous avons le devoir de réussir le rendez-vous d’aujourd’hui. Notre responsabilité historique, collective, devient toujours plus lourde au fur et à mesure que nous approchons de la sortie de l’Accord de Nouméa. »

Après avoir abordé la question du corps électoral spécial pour la consultation, les participants ont assisté à la présentation des travaux menés par la mission d’écoute et de conseil sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie et se sont accordés pour poursuivre les débats sur ce sujet.

6e génération de contrats de développement

Sur la situation du nickel, les efforts engagés de part et d’autre – dans la lignée de la lettre de déclaration commune émise lors du précédent comité en février 2016 – ont été vivement salués. Des réponses concrètes ont notamment été apportées aux acteurs du secteur au travers du plan de soutien conjoncturel en faveur de l’activité minière et métallurgique mis en place par le gouvernement dès le mois de mars.

Après la SLN en avril, l’État a annoncé de nouvelles mesures ce 7 novembre en soutien cette fois à l’usine du Nord et à celle du Sud. Parmi ces aides, l’octroi d’un prêt de 24 milliards de francs à Vale Canada pour sa filiale calédonienne.

Le haut-commissaire Thierry Lataste a aussi présenté les contrats de développement pour la période 2017-2021 dont le montant des crédits État s’élève à un peu plus de 47 milliards. Les projets pour la jeunesse et la prévention de la délinquance en seront un axe fort. Les huit contrats avec les provinces devraient être signés fin 2016, tandis que deux, avec la Nouvelle-Calédonie, sont en voie de finalisation, annonce le relevé des conclusions du XVe Comité des signataires.

Suivi des dossiers Comme de coutume, un comité technique s’est tenu au lendemain du Comité des signataires au ministère des Outre-mer pour permettre l’examen de dossiers plus spécifiques sous un angle juridique, institutionnel, économique, social… Plusieurs points ont pu être évoqués entre les représentants des autorités calédoniennes et la ministre Éricka Bareigts comme l’accompagnement financier de l’État pour l’équipement des centres d’incendies et de secours, le développement du tourisme ou encore la finalisation des contrats de développement.

Le comité technique des signataires s'est déroulé le mardi 8 novembre.
Le comité technique des signataires s’est déroulé le mardi 8 novembre.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur