L’eau potable rythme la visite du vice-président des Kiribati

Le vice-président du gouvernement des Kiribati s’est entretenu avec Jean-Louis d’Anglebermes.

 

Le vice-président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Jean-Louis d’Anglebermes, a reçu son homologue de la République des Kiribati, Kourabi Nenem, mercredi 25 janvier.

 

Située dans l’océan Pacifique, au nord de Wallis-et-Futuna, la République des Kiribati compte environ 110 000 habitants pour une superficie totale d’à peine plus de 800 km².
Composée d’archipels coralliens de faible altitude, elle est particulièrement vulnérable aux évolutions du changement climatique (montée des eaux du Pacifique et raréfaction de l’eau douce). C’est dans ce contexte que son vice-président, Kourabi Nemen, parcourt le monde à la recherche de solutions innovantes pouvant répondre au phénomène de sécheresse récurrent que subit son pays. Son séjour en Nouvelle-Calédonie, du 23 au 27 janvier, s’inscrit dans cette démarche et s’intéresse notamment aux technologies d’approvisionnement en eau potable développées par la Calédonienne des Eaux, à Ouvéa. Lors de sa rencontre avec le vice-président du gouvernement calédonien, Kourabi Nemen a ainsi souligné qu’il avait été « impressionné » par le procédé de désalinisation de l’eau de mer qui équipe cette île loyaltienne.

Eau, coopération et haltérophilie

Cet entretien a aussi été l’occasion pour Jean-Louis d’Anglebermes de remercier le gouvernement des Kiribati pour son soutien en faveur de l’accession de la Calédonie au statut de membre à part entière du Forum des Îles du Pacifique.
Des perspectives d’une coopération bilatérale renforcée ont également été évoquées en vue de « nouer de véritables relations qui permettraient d’identifier les secteurs dans lesquels la Nouvelle-Calédonie aurait la capacité d’accompagner utilement ce territoire dans son développement durable, comme la formation professionnelle, par exemple », a précisé Jean-Louis d’Anglebermes.
Pour conclure cette rencontre, le vice-président des Kiribati a remercié la Nouvelle-Calédonie pour son aide apportée dans le cadre de la formation et de l’entraînement de ses athlètes haltérophiles au sein de l’Institut océanien d’haltérophilie. Situé au Mont-Dore, cet établissement a déjà accueilli de nombreux athlètes Kiribatiens, dont David Katoatau, médaillé d’or aux derniers jeux du Commonwealth en 2014 à Glasgow et qui officie à présent comme véritable ambassadeur de son pays à travers le monde.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur