Premiers succès pour la cellule de coordination du BTP

La cellule de coordination du BTP s’est réunie au gouvernement, vendredi 3 mars.

 

Opérationnelle depuis début février, la cellule de coordination du BTP a été mise en place par le gouvernement à la suite du séminaire du BTP qui s’est tenu fin 2016. Objectif : se mettre en ordre de bataille pour organiser un plan de sauvegarde et de relance du secteur, et produire des résultats rapides. Promesse tenue.

Initiée par le membre du gouvernement en charge du logement, Philippe Dunoyer, et pilotée par son cabinet, la cellule de coordination du BTP réunit des représentants du gouvernement, de la province Sud, du secteur privé (BTP NC, promoteurs, ordre des architectes) et de l’AMOS (association des maîtres d’ouvrages sociaux de Nouvelle-Calédonie).

Dans un contexte économique difficile, son action vise essentiellement à mettre en œuvre un plan d’urgence pour faciliter la concrétisation de multiples dossiers en cours et qui pèsent aujourd’hui quelque 110 milliards de francs dans le secteur public et plus de 140 milliards dans le privé. « Un travail qui s’inscrit dans la continuité des États généraux de l’habitat (avril-août 2016) et qui est en lien avec les réflexions menées sur les filières de compétitivité, dont un des objectifs est la baisse des coûts de la construction », précisait André Boudart, conseiller du logement et animateur de la cellule, à l’issue du séminaire du BTP, en décembre 2016.

Des retombées positives

Depuis début février, la cellule a enregistré ses premiers résultats : « 15 dossiers, soit environ 570 logements pour un montant total de 14 milliards de francs, sont suivis par la cellule et de véritables signes positifs ont été donnés par certaines collectivités pour qu’ils aboutissent dans les mois à venir », a annoncé le conseiller devant les fédérations patronales et les chambres consulaires, à l’occasion d’une réunion d’information. Situés dans les communes de l’agglomération, ces projets immobiliers devraient apporter une appréciable bouffée d’oxygène aux entreprises du BTP.

Autre nouveauté, un service spécifiquement dédié aux professionnels du BTP qui rencontrent des difficultés dans leurs relations avec l’administration (retards de paiement, dossiers en attente, agréments, règlementation…) a été mis en place. Situé dans les locaux de la direction des Achats, du patrimoine et des moyens (DAPM), à la Vallée-du-Tir, il dispose d’un numéro vert gratuit, le 05 05 04 et d’une adresse mail : cellule.btp@gouv.nc

Les autres missions de la cellule de coordination du BTP

La cellule travaille également à l’élaboration de nouveaux textes destinés à faire évoluer la règlementation dans le secteur du BTP (contrat de construction de maisons individuelles, évolution du prêt à taux zéro, poursuite de la réflexion sur les adaptations fiscales …), et sur la finalisation de l’observatoire des marchés.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur