L’importation de produits hygiéniques autorisée pour trois mois

Au cours de sa réunion du mardi 28 mars, le gouvernement a pris un arrêté autorisant l’importation de produits hygiéniques pendant trois mois.

 

À la suite de l’incendie qui a détruit les locaux des sociétés Cellocal et Sofaplast le 12 mars, le gouvernement a pris un arrêté autorisant l’importation de papier hygiénique et de mouchoirs, essuie-mains et serviettes de table en papier.

 

Privées de leur outil de production ravagé par les flammes, les entreprises Cellocal et Sofaplast, spécialisées dans la fabrication, l’importation et la distribution de produits d’hygiène, de beauté, d’emballage et d’entretien, ne sont plus en mesure de fournir les Calédoniens en papier hygiénique, mouchoirs, etc. « Afin d’assurer l’approvisionnement du marché local, le gouvernement a décidé d’autoriser, pour une durée de trois mois, l’importation de ces produits soumis habituellement à une mesure de « suspension toutes origines et provenances«  (STOP), qui vise à interdire l’importation de produits fabriqués localement », a annoncé Philippe Dunoyer, le porte-parole du gouvernement.

Cette décision, « prise après avis des organes consultatifs et qui répond à une demande formulée par l’une des sociétés sinistrées », doit permettre à ces entreprises de reconstituer leur stock et de maintenir leurs emplois, le temps de réparer leurs outils de fabrication. « Ce délai de trois mois pourra être prolongé par un nouvel arrêté du gouvernement, au regard de l’évolution de la situation », a ajouté Philippe Dunoyer.

Afin de ne pas porter préjudice à la concurrence, les quantités autorisées à l’importation pour trois mois correspondent aux volumes habituellement produits et commercialisés par Cellocal et Sofaplast sur une même durée :

  •  5 millions de rouleaux de papier hygiénique,
  •  276 000 rouleaux d’essuie-mains en papier,
  •  8 millions de serviettes en papier,
  •  3,8 millions de mouchoirs en papier.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur