Le gouvernement au secours des agriculteurs

Le cyclone Cook n’a pas épargné les cultures agricoles, notamment celles sous serre.

 

À la suite des dégâts provoqués par les fortes pluies de février, puis par le passage du cyclone Cook, le gouvernement a pris la décision d’indemniser quinze communes et plus de six-cents exploitations agricoles calédoniennes.

Cook, qui a balayé la Nouvelle-Calédonie le 10 avril, a laissé des plaies qui peinent encore à se refermer, notamment dans le secteur agricole, déjà fragilisé par les fortes pluies survenues entre le 7 et le 9 février 2017. Dans ce contexte, le gouvernement a pris, lors de sa dernière réunion hebdomadaire, deux arrêtés visant à porter secours à la filière, ainsi qu’aux communes touchées.

Le premier officialise le « caractère d’accident climatique exceptionnel » des intempéries de février qui ont sinistré quinze communes et 47 exploitants sociétaires de la CAMA. Ces derniers seront indemnisés en réparation des préjudices agricoles subis. Une subvention d’un montant total de 26,7 millions de francs leur sera distribuée par l’agence pour la prévention et l’indemnisation des calamités agricoles ou naturelles (APICAN).

Le deuxième arrêté vient, quant à lui, compléter le plan de soutien pour les sinistrés agricoles de Cook engagé par le gouvernement dès le 18 avril. Il prévoit le versement d’une aide s’élevant à 366,4 millions de francs qui sera répartie en faveur de 612 exploitants sociétaires de la CAMA.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur