Une ministre australienne en visite à Baudoux

La ministre australienne aux côtés de l’équipe enseignante, d’Hélène Iékawé, du  consul d’Australie, Paul Wilson, et du vice-recteur, Jean-Charles Ringard-Flament.

Les élèves de la section internationale franco-australienne (SIFA) du collège Baudoux ont eu l’honneur de recevoir Concetta Fierravanti-Wells, ministre et sénatrice en Australie. La visite s’est déroulée le 28 juillet en présence d’Hélène Iékawé, membre du gouvernement en charge de l’enseignement.

 

En déplacement en Nouvelle-Calédonie dans le cadre de la célébration du 70e anniversaire de la Communauté du Pacifique, Concetta Fierravanti-Wells a été accueillie au son des hymnes australien et français interprétés par les enfants de la classe à horaires aménagés musique (CHAM) du collège. La ministre du développement international et du Pacifique est ensuite allée à la rencontre des élèves de section internationale franco-australienne qui sont actuellement en 6e.

Deux élèves de la section internationale franco-australienne ont prononcé un discours en anglais devant Concetta Fierravanti-Wells (à gauche) et Hélène Iékawé.

Rapprochement

Ouverte à la rentrée 2017 au sein des collèges Baudoux et de Dumbéa-sur-mer, la SIFA offre un enseignement renforcé en anglais, ainsi qu’une découverte de la culture et de l’histoire australienne. Les élèves, recrutés sur l’ensemble du territoire, pourront décrocher l’option internationale au brevet, puis au baccalauréat. La création de cette section fait partie des actions « mises en œuvre dans le cadre du projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie, a rappelé Hélène Iékawé. Elle répond à l’ambition d’ouvrir l’École calédonienne sur la région Océanie et sur le monde ».

Lors de leur rencontre à Canberra en octobre 2016, la ministre australienne et la membre du gouvernement en charge de l’enseignement avaient échangé sur ce sujet. Concetta Fierravanti-Wells était donc ravie de voir la concrétisation de ce projet « important pour le rapprochement de nos deux pays », a-t-elle souligné.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur