L’école révise ses programmes

Les travaux du Carrefour des programmes se sont déroulés en groupe, par discipline (français, EPS, mathématiques, sciences, etc.).

 

La direction de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie (Denc) organisait le 15 septembre le Carrefour des programmes à l’École supérieure du professorat et de l’éducation (Espe). Ce rendez-vous entre dans le cadre de l’actualisation des programmes de l’enseignement primaire.

Inspecteurs, conseillers pédagogiques de la Denc, maîtres formateurs, enseignants, formateurs des instituts de formation, personnels de l’enseignement privé… L’ensemble des personnels éducatifs qui participe à la révision des programmes du premier degré était convié à cette journée de travail. Ce grand chantier vise un double objectif : mettre en cohérence les programmes tout au long de la scolarité et poursuivre l’adaptation de certaines matières, comme l’histoire-géographie ou les sciences, au contexte des élèves calédoniens.

Hélène Iékawé a ouvert le carrefour en remerciant les participants « pour leur engagement dans la construction de l’école calédonienne, creuset du destin commun ».

Consultation

Coordonnés par la Denc, les travaux ont débuté dès l’adoption par le Congrès de la délibération relative à l’avenir de l’école calédonienne et de son plan d’actions en 2016. Les contributeurs se sont répartis en groupe, par discipline : mathématiques, français, histoire-géographie et éducation morale et civique… Une première mouture a été soumise aux acteurs de la communauté éducative (associations de parents d’élèves, syndicats, etc.) qui ont fait des propositions en retour. « Cette journée va permettre d’analyser et de prendre en compte ces remarques  », souligne Yolande Verlaguet, directrice de l’enseignement.

Version finalisée

Les participants ont donc retrouvé leur groupe de travail pour l’occasion afin d’aboutir à une version finalisée qui sera présentée à l’inspection générale de l’Éducation nationale. Ils poursuivront la réflexion lors de l’élaboration des documents qui accompagneront la mise en œuvre de ces nouveaux programmes et ceux qui organiseront la progression des apprentissages. Une étape qui donnera lieu à des regroupements en octobre et l’année prochaine.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur