Evolution de la capacité d’autofinancement (épargne) de la Nouvelle-Calédonie

  

Dans son rapport d’observations de la gestion de la Nouvelle-Calédonie, la Chambre Territoriale des comptes met en évidence que la gestion des affaires pendant la période 2012-2014 a amené la « capacité d’autofinancement à son niveau le plus bas en 2014 », réduisant d’autant ses possibilités d’investissement.

Elle indique également un rétablissement de la situation dès 2015, après que la situation connue en 2014 ait entraîné une incapacité à rembourser le capital des emprunts souscrits.

Le rapport recommande ainsi à la collectivité de « poursuivre l’effort de rigueur initié depuis 2015 ».

C’est ce que nous avons fait et j’ai le plaisir de vous communiquer l’évolution de deux indicateurs financiers indiquant la capacité d’investissement de la collectivité.

Pour les plus curieux d’entre vous, le rapport est consultable à l’adresse suivante : https://www.ccomptes.fr/fr/publications/nouvelle-caledonie

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur